En direct de la Remy-dailletosphère (suite) Le parti de Remy Daillet, la Nouvelle France, sort de l’ombre :

En direct de la juridico-antivaccinosphere (suite) Le torchon brûle entre les deux avocats de l’antivaccinosphère

La revue Annales des Mines passe en revue les « réponses numériques à la crise sanitaire »

Introduction : Quand tout doit se faire à distance Maurice RONAI

« Numérique de crise » (comment le numérique a permis de faire face aux confinements)

Le numérique a-t-il aidé les Français à mieux vivre le confinement ? Géraldine GUÉRILLOT, Soazig LALANCETTE et Pascal PLANTARD

Éducation et inclusion numériques en temps de confinement Pascal PLANTARD

Numérique de crise dans les collectivités locales : le rôle des infrastructures de la contribution Louise GUILLOT et Yoan OLLIVIER

Grandes entreprises et réponses à la crise : Télétravail, l’arbre qui cache la forêt Nicolas PETTE

Travail à distance, travail confiné ? Amandine BRUGIÈRE, Édouard ROBIN et Karine BABULE

Logistique urbaine et pandémie de Covid-19 Laetitia DABLANC

Réseaux : réactions et adaptation à la charge et au confinement Aurore TUAL et Laurent TOUSTOU

Mobilisation numérique pour comprendre et gérer la crise sanitaire

La numérisation à marche forcée du système de santé face à la Covid-19 Maurice RONAI

La construction accélérée d’un système d’information épidémiologique Maurice RONAI

L’open data de crise : entre mobilisation citoyenne et communication gouvernementale Simon CHIGNARD

Des usages de Twitter en temps de pandémie : circulation des connaissances, agit-prop et controverses enflammées Vincent GLAD

Un test en grandeur réelle pour l’innovation ouverte

Le grand récit qu’il fallait à l’open science ? Quand une pandémie invente la biologie d’urgence Sophie PÈNE

Des visières à haut débit : un regard sociologique sur la mobilisation des makers face à la crise sanitaire Léo CHALET, Maxence DUTILLEUL, Volny FAGES et Émile GAYOSO

Wikipédia face à la crise sanitaire Sandrine BUBENDORFF et Caroline RIZZA

Le numérique d’après ?

La crise a-t-elle renforcé les GAFAM ? Dominique NAMUR et Joëlle TOLEDANO

Pertinence et diffusion des communs en temps de pandémie Valérie PEUGEOT

Covid-19 : le volontarisme numérique public au pied du mur Godefroy BEAUVALLET et Maurice RONAI

Géopolitique d’une pandémie à l’ère numérique Benjamin PAJOT et Henri VERDIER

Habile manœuvre de Remy Daillet pour se présenter comme un opposant qu’on muselle et non comme un délinquant.

Quand tout doit se faire à distance

Article paru dans les Annales des Mines : Réponses numériques à la crise sanitaire

2020 marque peut-être la date de naissance de cette « société numérique » annoncée depuis les années 1960, sous des vocables déjà datés (« société de l’information », « société en réseaux »). Promue ou attendue par les uns, redoutée par d’autres. Une société numérique mondiale de surcroît, car une très large partie de la planète a vu basculer, en 2020, des pans entiers de la vie économique et sociale dans le numérique.

On peine à imaginer ce qu’aurait été le confinement sans les outils numériques : pour apprendre, travailler, commercer, maintenir et entretenir la sociabilité. Assurer la continuité des services publics et des entreprises. Et pour outiller les initiatives de solidarité des institutions, des associations et des citoyens.

Numérique sous contrainte

Réunions de famille virtuelles, solidarités de voisinage, achats en ligne, suivi scolaire, réorganisations du travail : en mars 2020, 46 millions de Français se sont connectés chaque jour à Internet.

Le besoin de préserver les liens familiaux et sociaux a trouvé à s’exprimer à travers des groupes WhatsApp, la visioconférence ou l’invention de dispositifs inédits comme les apéros en ligne. Un Français sur deux a testé pour la première fois ces nouvelles formes de sociabilité à distance. « Zoomer » (en d’autres mots, se retrouver sur la plateforme de visioconférence Zoom) est entré dans le langage courant.

Lire la suite